Logo ENAP
Connexion

Gouvernance

Inspirées par les pratiques inscrites dans la Loi sur la gouvernance des sociétés d’État (LSGE), un grand nombre d’organisations du secteur public ont adapté leur cadre de gouvernance : sociétés d’État, établissements du réseau collégial et universitaire, municipalités, organismes sans but lucratif, etc.

L’ENAP a participé activement à ce mouvement en apportant sa large contribution au renforcement de la gouvernance dans le secteur public. Formateur officiel des sociétés d’État dès 2006, partenaire du Réseau d’expertise en conseil stratégique (RECS) pour la réalisation du rapport d’évaluation de la LGSE (2012), l’ENAP est devenu un partenaire incontournable pour les organisations publiques désirant bonifier leurs pratiques de gouvernance.

À la demande du ministère du Conseil exécutif, nous avons développé, en collaboration avec le Collège des administrateurs de sociétés, un guide de référence destiné aux présidents et membres des conseils d’administration. Ce document intitulé Les devoirs et les responsabilités d’un conseil d’administration s’inscrit dans la foulée de la Loi sur la gouvernance des sociétés d’État et modifiant diverses dispositions législatives. Cet outil complet et pratique a été conçu pour servir de guide à un conseil d’administration désireux de satisfaire aux exigences d’une bonne gouvernance attendue d’un conseil et de s’engager dans un processus d’amélioration continue de ses pratiques.

S'inspirant des principes de gouvernance mis de l'avant par les différents paliers de gouvernement et des dispositions de la LSGE, nous proposons aux conseils d'administration d’organismes publics et à leurs membres une gamme de services visant à les appuyer et les soutenir dans la mise en œuvre de leurs pratiques de gouvernance.

Ces services s’inscrivent dans une approche personnalisée où chaque activité est conçue avec vous pour tenir compte des caractéristiques de votre organisation.

 

Nos services 

Nous vous accompagnons dans les processus liés : 

  • À la composition des Conseils d’administration et à l’intégration des nouveaux membres 
  • Au  renforcement des compétences des C. A. 
  • Au diagnostic des pratiques de gouvernance